Le concept

Notre "Atelier de dessin libre" est exactement tel que le nom le suggère: un espace de travail, d'exploration, libre de contraintes pédagogiques ou de structures particulières (à part son horaire, de 20h à 22h). Nous discutons volontiers entre nous si quelqu'un souhaite le faire, mais il n'y a pas d'expert devant le groupe, pour dire comment poser son crayon ou son pinceau. L'atelier est ouvert à toute personne souhaitant dessiner, et le groupe rassemble des étudiants, des artistes professionnels, des amateurs, des débutants, sans sélection préalable, sauf peut-être l'enthousiasme de lancer le geste, courageusement, sur une feuille de papier qui n'attend que ce moment sublime. Certains de nos membres donnent des cours et seront ravis de "coacher" un peu si quelqu'un le leur demande, mais sinon, nous travaillons tous plutôt indépendamment les uns de autres, sans trop guigner ailleurs. Petite musique de fond pour un brin d'ambiance, un grand ouf et on y va!

Le groupe existe depuis plusieurs décennies. Sa forme suit ou s'adapte à l'époque de ses activités et, aujourd'hui, il n'est pas rare de voir certains artistes à l'oeuvre pendant l'une de nos séances -- au chevalet, à l'aquarelle ou même sur une tablette numérique, pour saisir le moment tel qu'il leur parle le mieux ce jour-là. Le cadre libre actuel est idéal pour le mélange des niveaux de nos divers participants. Même si quelques-uns sont ou ont été des professionnels, la majorité de nos participants sont des humbles passionnés, des étudiants aux Beaux-Arts ou de fervents amateurs, qui sont tout simplement heureux de retrouver des complices dans l'élan artistique bien évident qui anime nos rencontres.

Le prix de l'admission par séance est modeste, de CHF 10.- seulement (si vous payez un semestre à la fois), ou CHF 15.- (si vous souhaitez payer ponctuellement), montants qui couvrent tout juste les frais pour le/la personne qui pose et quelques frais administratifs inévitables. Nos participants sont encouragés à contribuer un peu de leur temps pendant l'année pour aider la survie de notre atelier, qui dépend aussi de l'usage d'un espace communautaire partagé, proposé par le Centre d'Animation Socio-culturelle de la BAsse-ville (CASBA), avec le soutien de la Ville de Fribourg. L'échange demande une modeste contribution de notre temps, une heure ou deux par semestre, pour aider le centre communautaire à fonctionner.

A ce petit prix, pourquoi se priver? Allez, on sort les crayons et son vieux carnet de papier fait-main, et on se rend au Werkhof, en vieille-ville, aux dates annoncées à la page "Calendrier" du site.